L’AFD signe un second prêt en faveur de l’Équateur - 4 décembre 2015 [es]

Le 4 décembre 2015, l’Agence Française de Développement (AFD) et la République d’Équateur ont signé leur seconde convention de prêt, pour l’amélioration des services d’eau et d’assainissement dans les collectivités locales.

La concordance de l’agenda du développement équatorien - à travers la Révolution Citoyenne du président de la République Rafael Correa et le « Plan National pour le Bien Vivre » - et du mandat de croissance verte et solidaire qui est celui de l’AFD en Équateur, ainsi que l’efficacité du Ministère des Finances pour dessiner le programme de travail commun et les priorités sectorielles, ont permis un démarrage rapide des activités de l’AFD en Équateur en 2015.

Aussi cette première année a été marquée par l’ouverture d’un bureau de représentation permanente à Quito et l’octroi d’un premier prêt pour appuyer le changement de la matrice énergétique et la modernisation du système de distribution électrique.

Avec ce second prêt de 100 millions de dollars, l’AFD participe au financement du programme massif d’investissements Prosaneamiento confié à la banque publique de financement des collectivités locales, Banco del Estado, qui vise à atteindre un taux de couverture de services d’eau et d’assainissement de 95% en 2017. Ce prêt permettra de financer des investissements dans 12 centres urbains d’quateur et sera accompagné d’une aide non remboursable sur des fonds délégués de l’Union Européenne pour un montant de 10 millions d’euros qui serviront principalement à financer de l’assistance technique aux collectivités dans lesquelles seront réalisés les investissements en eau et assainissement.

En 2016, l’AFD devrait renforcer sa coopération en Équateur avec de nouveaux engagements notamment dans les domaines de la reforestation et de l’éducation.

JPEG - 83.2 ko
Laurence Breton-Moyet, directrice des Opérations de l’AFD ; María de la Paz Donoso Castellón, ambassadrice de l’Équateur en France ; et François Gauthier, ambassadeur de France en Équateur.

Dernière modification : 01/08/2016

Haut de page